Vous êtes ici
Accueil > Actualité Geek > Trump compte (naïvement) sur Apple pour déployer la 5G aux US

Trump compte (naïvement) sur Apple pour déployer la 5G aux US

Crédits : @geralt via Pixabay

Décidément, il semblerait que le président américain se soit pris d’affection pour Apple et son dirigeant, Tim Cook, et ce même s’il ne semble pas trop au courant des activités de la firme. Si Donald Trump critiquait la disparition du bouton Home sur les derniers iPhone dans un tweet publié fin octobre, l’actuel locataire de la Maison Blanche était ravi de pouvoir « inaugurer » une usine Apple au Texas la semaine passée, en compagnie de Tim Cook. Une déclaration qui a fait les gorges chaudes de la presse, l’usine dans laquelle est fabriqué le Mac Pro, étant en réalité opérée par un sous traitant, Flex, et en fonctionnement depuis déjà plusieurs années. Et puisque Donald Trump n’en est plus à une erreur près, il a également « demandé à Tim Cook de voir s’il pourrait impliquer Apple dans le déploiement de la 5G aux États-Unis. Ils ont tout – l’argent, la technologie, la vision et Cook », explique-t-il dans un tweet.

Sauf que ce qu’oublie Donald Trump, c’est qu’Apple n’est absolument pas un opérateur, lesquels sont chargés d’installer les antennes réseau, et leur maintenance. Certes, certains constructeurs fournissent bien du matériel, et notamment des antennes aux opérateurs, mais Apple ne mange pas de ce pain là, contrairement à des entreprises comme Huawei ou encore Nokia. Pire encore, puisque Apple accuse un sérieux retard pour équiper ses propres iPhone en modem 5G. Après une longue bataille juridique l’opposant à Qualcomm, la firme de Cupertino s’est finalement ravisée et a décidé de conclure un accord avec le fondeur de San Diego pour équiper ses iPhone avec les puces de Qualcomm. Ainsi, si les iPhone de cette année ont fait l’impasse sur la 5G, les rumeurs indiquent que ceux de l’année prochaine devraient bien être compatibles avec la nouvelle norme réseau grâce aux modems de Qualcomm, et cela en attendant qu’Apple étoffe sa solution maison, grâce au rachat de la division modem d’Intel survenue cet été pour un milliard de dollars.

[amazon bestseller= »apple » items= »3″]

Laisser un commentaire

Top