Vous êtes ici
Accueil > Actualité Geek > Test DOOM Eternal: le SPF sanglant et nerveux idéal pendant l'accouchement

Test DOOM Eternal: le SPF sanglant et nerveux idéal pendant l'accouchement

En 2016, le logiciel ID a offert un redémarrage à sa saga DOOM, le titre légendaire qui a établi des codes FPS pour les générations suivantes. Malheureusement, tout le monde n'a pas apprécié l'épisode qui a négligé certaines fonctionnalités qui ont donné un peu plus de profondeur au titre, y compris les mouvements de puissance.

Doom Eternal

DOOM Eternal est donc l'occasion de corriger la situation avec un titre particulièrement nerveux. Plus qu'un simple anti-stress, DOOM Eternal vise à offrir une expérience intense au joueur sans tomber trop vite dans le répétitif. Et cela se fait grâce à un gameplay assez varié et des environnements changeants.

Soyons clairs, le scénario n'est pas le point focal de DOOM, que ce soit des épisodes anciens comme cet épisode "éternel". Nous utilisons quasiment les mêmes bases que celles installées dans le DOOM II d'origine de 1994. Le joueur incarne donc Doom Slayer, un combattant qui doit retourner sur Terre pour mettre fin à la prolifération des fanatiques et des monstres, parfois en nombre impressionnant.

Doom Eternal_04

Si l'arsenal pour vaincre les différents monstres est important, c'est avant tout la technique de combat que le joueur devra développer. Pour cela, il faudra non seulement analyser les schémas d'attaque et de mouvement des différents ennemis, mais aussi jongler avec les fameux Glory Kills introduits dans l'épisode 2016.

Concrètement, il faut oublier les épisodes passés où le joueur marchait tête baissée en tirant tout ce qui bouge tout en récupérant des munitions, des fioles de vie et des armures au sol. Maintenant, le jeu offre une orientation beaucoup plus dynamique avec les Glory Kills.

Doom Eternal_03

Lorsqu'un ennemi descend en dessous d'un certain niveau de vie, il se met à clignoter, permettant de déclencher une exécution qui redonne ensuite vie au joueur. De même, on peut tuer instantanément un ennemi avec la tronçonneuse pour récupérer des munitions ou avec un lance-flammes pour l'armure … Mais attention, ces deux armes nécessitent de l'essence pour fonctionner: on passera donc plus facilement leur temps à chercher des jerrycans d'essence pour alimenter ces deux armes que directement des munitions.

Doom Eternal_02

Le bestiaire reste toujours aussi varié et offre son lot de surprises avec des monstres particulièrement vivants et intelligents. L'IA a fait un bond en avant notable et le joueur est sous pression constante. De plus, étudier chaque monstre et ses points faibles fait vraiment gagner du temps et sauve la vie, les munitions et son souffle …

Tuez, mais pas seulement …

Cet épisode de Doom Eternal aurait pu se limiter à une simple presse dans laquelle on s'amuse à jouer au boucher, mais il a fallu donner un peu plus de profondeur au titre. Et pour ce faire, id Software a ajouté quelques couches à son titre.

Dans un premier temps, on constate très rapidement dans le jeu qu'il est possible de personnaliser son armement, notamment à l'aide de modules secondaires. On peut ainsi, via des terminaux spécifiques, choisir de modifier le deuxième tir de chaque arme. Au-delà du tir secondaire, nous pouvons également nous équiper de "runes" afin de booster certaines de ses statistiques ou dépenser des points de combat afin de booster les performances de certains modules.

Doom Eternal

Le titre gagne également en profondeur grâce à un level design plus travaillé que par le passé: si les énigmes sont basiques et les objectifs assez sommaires, trouver la clé d'une porte permettant de progresser demandera parfois beaucoup d'exploration. Et cette exploration est rendue plus intéressante grâce au double saut, tiret et autres grappins permettant d'exploiter la verticalité des environnements, mais aussi de participer au dynamisme des combats. Nous pourrons sortir d'une situation complexe en allant nous cacher en hauteur ou plus rapidement esquiver les tirs et choisir de fuir une zone jugée trop difficile.

Concernant la partie exploration, id Software a mis le paquet avec des décorations somptueuses et gigantesques qui permettent également d'accueillir des monstres tout aussi énormes. Les environnements sont aussi variés que détaillés et même si le joueur n'y fait pas trop attention lors des phases d'action les plus difficiles, tout cela renforce l'ambiance générale du titre. Parlant d'atmosphère, la bande originale est également assez soignée avec une musique qui accompagne l'intensité des combats et se détend pendant les phases d'exploration.

Bilan

DOOM Eternal relance le FPS sanglant avec un titre de haut vol qui s'écarte des clichés qui pouvaient coller au genre il y a 10 ans. Plus profond grâce à un gameplay habile et des batailles techniques, le titre n'oublie pas son aspect release. Si la première heure de jeu peut être complexe pour les néophytes qui s'attendaient à prendre en main un personnage surpuissant qui n'a qu'à laisser le doigt sur la gâchette pour tout décompresser, la gestion plus intelligente des combats s'installe assez rapidement et la stratégie s'impose rapidement sans couper les coins sur l'aspect nerveux des affrontements.

Doom Eternal

Nous félicitons iD Software pour les décors, qui se veulent des environnements variés et gigantesques, même si le titre oriente très largement le joueur et que l'impression de liberté n'a pas vraiment sa place ici.

Doom Eternal Deluxe Edition
63,54 € sur Amazon

On note également les efforts d'optimisation qui permettent au titre de tourner à 60 ips en constant sur consoles et de monter bien au-delà sur PC, y compris avec des configurations modestes. L'aspect arcade du titre en fait un titre parfait en cette période de confinement et vous occupera entre 15h et 20h selon votre niveau de jeu et l'envie de découvrir tous les niveaux cachés et secrets.

DOOM Eternal est sans aucun doute l'un des jeux à posséder dans sa ludothèque si vous êtes fan du genre. Ce n'est pas franchement le genre de jeu à laisser le joueur souffler ou s'ennuyer pendant plus de quelques minutes. Malheureusement, la partie multijoueur manque toujours d'intérêt, espérons qu'elle sera développée plus tard.

Vous pouvez trouver Doom Eternal sur PC, PS4, XBOX par exemple chez Cdiscount, Fnac ou encore Amazon et des revendeurs spécialisés comme Micromania. A noter un excellent prix chez Auchan via Buy on Google à 46,99 € pour les versions PS4 et XBOX.

.

Laisser un commentaire

Top