Vous êtes ici
Accueil > Actualité Geek > Samsung Galaxy Z Flip VS Motorola RAZR : deux salles, deux ambiances

Samsung Galaxy Z Flip VS Motorola RAZR : deux salles, deux ambiances

Maintenant que Samsung a officialisé et rendu disponible son Galaxy Z Flip, c’est l’occasion de le comparer au Motorola RAZR, annoncé en fin d’année dernière et prévu pour début mars. Les smartphones pliants proposent en effet le même concept : les deux se replient à la façon d’un téléphone « à clapet ».

Après une année 2019 qui avait démarré sur les chapeaux de roues avec les annonces successives des Samsung Galaxy Fold (voir notre test ICI) et Huawei Mate X (voir les dernières infos ICI), l’année dernière n’a hélas pas vraiment tenu ses promesses en matière de smartphones pliables, ou plutôt, pliants. Le premier d’entre eux, le Galaxy Fold, a en effet rencontré de nombreux problèmes chez les premiers testeurs, ce qui a forcé Samsung à décaler sa sortie jusqu’au mois de septembre 2019. Même si notre tout premier modèle de test n’a pas rencontré le moindre souci, il n’a pas fallu beaucoup de temps avant que le bad buzz colle à la peau du premier smartphone pliant de Samsung, et refrène ainsi l’ardeur des passionnées qui le voyait comme le renouveau du smartphone. Cela est d’autant plus vrai quand on considère son prix – 2020 euros en France – qui réservait alors le Fold à une certaine élite de technophiles. Toujours est-il qu’à la rédaction, le Samsung Galaxy Fold nous avait bien séduit (voir notre test ICI) . Quant au Huawei Mate X, la firme a entre-temps essuyé les revers de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, ce qui a contraint la marque à se passer des services de Google sur ses derniers smartphones, les rendants quelque peu inutilisables hors de Chine. Le Huawei Mate X n’est, à ce jour, toujours pas disponible par chez nous en raison de ce problème de taille.

Cette première année n’aura donc pas été particulièrement fructueuse en matière de smartphone pliable, même si les technologies d’écran flexible et/ou pliable trouvaient enfin leur voie. Heureusement, une petite lueur d’espoir voyait le jour en fin d’année, avec l’annonce du Motorola RAZR, un reboot de l’iconique téléphone à clapet de la marque mais avec un écran pliable, 2019 oblige. Cette fois, le concept avait bien changé, puisque le smartphone se repliait sur lui-même à la façon d’un ancien téléphone à clapet, et ne faisait donc pas office de « tablette pliante » comme ont pu l’être le Galaxy Fold et le Mate X. Et si c’était ça le bon concept de smartphone pliant ? C’est bien possible, puisqu’il y a quelques jours à peine, Samsung a lui aussi présenté son concept de smartphone « à clapet » pliant avec le Galaxy Z Flip (votre notre prise en main vidéo ICI). L’accueil fut, pour le moins, très chaleureux, contrairement au Galaxy Fold l’année dernière. À ce jour, il s’agit des deux premiers smartphones de ce genre, l’occasion pour les comparer plus en détails !

Design et écran : entre nostalgie et modernité, il faut choisir

Si les deux smartphones optent pour le même concept, à savoir un smartphone pliant façon téléphone à clapet, l’idéologie n’est pas du tout la même. Motorola a ainsi fait le choix de surfer sur la nostalgie et la gloire passée de son Motorola RAZR premier du nom, très populaire dans les années 2000. Le smartphone ressemble donc beaucoup au modèle dont il est inspiré. Motorola a même poussé le vice jusqu’à imaginer un clavier tactile reprenant le look de l’ancien clavier physique de son iconique RAZR. De son côté, Samsung a fait le choix inverse. Bien qu’il s’agisse là aussi d’un smartphone qui se replie comme un téléphone à clapet, la firme sud-coréenne, avec le Galaxy Z Flip, a préféré puiser son inspiration dans sa propre gamme Galaxy et plus particulièrement le Galaxy Fold, avec un bel écran aux bordures typiques d’un smartphone de ces dernières années, un poinçon centré afin d’accueillir la caméra frontale, des matériaux de grande qualité et une finesse accrue.

Motorola est allé jusqu’à recréer son clavier iconique en version tactile

Cette différence de paradigme entre les deux smartphones font qu’ils ne se ressemblent absolument pas, et cela même par rapport à la technologie d’écran pliant qu’ils exploitent. Le smartphone de Samsung dispose en effet d’un véritable écran pliable qui se plie (ça paraît logique, mais ça ne l’est pas tant que ça), là où l’écran du Motorola « s’enroule ». Concrètement, l’écran de Samsung présente ainsi un espace très réduit entre la dalle flexible et la charnière, contrairement à celui du Motorola qui présente un espace plus important, ce qui induirait logiquement une résistance accrue du côté de l’appareil du sud-coréen. L’écran du Galaxy Z Flip opte pour un format très allongé au format 22:9 de 6,7 pouces (Full HD+), tout comme celui du Motorola RAZR au ratio 21:9 qui mesure 6,2 pouces (Full HD+). Aussi, la face avant (une fois déplié) du Samsung Galaxy Z Flip est esthétiquement bien plus moderne que celle du Motorola RAZR. Le smartphone de Samsung offre en effet une dalle bord à bord avec un poinçon pour accueillir la caméra frontale, quand celui de Motorola affiche une encoche et une large bordure inférieure contenant le capteur d’empreinte digitale.

Les deux proposent par ailleurs un second écran en façade (lorsque le smartphone est replié) afin d’afficher l’heure et les notifications. Sur le Motorola RAZR, il s’agit d’une petite dalle OLED de 2,7 pouces au format 4:3, quand le Samsung Galaxy Z Flip écope d’une minuscule dalle Super AMOLED de 1,06 pouce.

Performances et Photo : Le Galaxy Z Flip prend nettement l’avantage

Si tous deux proposent le même concept, le fossé se creuse lorsqu’on compare les caractéristiques des deux pliables. Le Motorola RAZR, s’il a été le premier à être présenté, affiche en effet une configuration bien modeste en regard de son prix (1699 euros). Il est équipé d’un SoC Snapdragon 710 couplé à 6 Go de RAM, 128 Go de stockage et un simple capteur photo de 16 MP (+ capteur ToF) à l’arrière. Le Samsung Galaxy Z Flip, quant à lui, dispose d’un SoC Snapdragon 855+ couplé à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage, ainsi que d’un double module photo à l’arrière (grand angle 12MP + ultra grand angle 12 MP). Le smartphone de Samsung se targue même d’être disponible avant son concurrent (14 février 2020, contre le 06 mars 2020 pour le RAZR) et d’afficher un prix “plus accessible” de 1509 euros. À l’avant, le Motorola RAZR pourra compter sur un capteur de 5 MP, quand le smartphone de Samsung dispose du même capteur frontal que les Galaxy S20, soit un module de 10 MP.

En toute logique, il paraît bien difficile de conseiller le Motorola RAZR face au Galaxy Z Flip. Le smartphone de Samsung le surpasse dans absolument toutes les catégories. Photo, ergonomie, puissance, écran, et même autonomie puisque le Galaxy Z Flip dispose d’une batterie de 3300 mAh quand son concurrent devra se contenter d’une batterie de 2510 mAh. Le Galaxy Z Flip se targue même d’offrir la recharge sans-fil (classique et inversée) ainsi que le support du Dolby Atmos et affiche enfin une épaisseur et un poids plus contenus (183g) que le Motorola RAZR (205g).

Dans les faits, il ne reste plus beaucoup d’argument en faveur du smartphone de Motorola, si ce n’est son design qui surfe largement sur la nostalgie. Le Samsung Galaxy Z Flip est ainsi plus moderne, mais aussi, d’une certaine façon un brin retro puisque son design n’est pas sans nous rappeler la GameBoy Advance SP de Nintendo, sortie en… 2003. Ça ne nous rajeunit pas.

Le smartphone pliant « à clapet » : le bon concept ?

Dans les deux cas : le concept de smartphone pliant nous a séduits. Si dans un premier temps, on pensait que le format tablette/smartphone du Galaxy Fold et du Mate X était bien plus pertinent en terme d’usage, il faut bien avouer que le gain de place dans une poche permis par le Galaxy Z Flip et le Motorola RAZR est tellement agréable. On avait même oublié cette sensation à force de trimballer des smartphones toujours plus grands et lourds. En terme d’usage, c’est aussi très pertinent puisqu’on n’aura plus jamais besoin de « stand » pour faire tenir son smartphone sur une table. Il suffira pour cela de replier de moitié l’écran (ce que le Motorola RAZR n’est pas capable de proposer) et d’en profiter à la façon d’une Game Boy Advance SP. Téléphone à clapet, GBA SP… Oui, on évoque d’anciens produits, mais si ce type de format s’est imposé par le passé, c’est bien parce qu’il y a une raison. C’est tellement pratique au quotidien et on accueille avec beaucoup de plaisir ce genre de form factor sur nos smartphones actuels. Reste à voir en usage courant comment ce type de produit parviendra à s’imposer, et surtout comment vieilliront ces écrans pliants au fil des années.

Les caractéristiques techniques de chacun

  Galaxy Z Flip Motorola RAZR
Écran – Ecran pliable Ultra Thin Glass
– Ecran Infinity-O
– Dynamic AMOLED de 6,7 pouces
– Définition 1080×2636
– Format 22:9
– Densité 511ppp
– HDR10+
– Poinçon au centre

– Ecran externe Super AMOLED
– Diagonale de de 1,06 pouces
– Définition de 300×116
– Always On Display
– Gorilla Glass 6

– Ecran interne FlexView P-OLED de 6,2″
– Définition Full HD+ (876 x 2142)
– HDR
– Format 21:9 CinemaVision

– Ecran externe QuickView OLED de 2,7″
– Définition SVGA (800 x 600)
– Format 4:3

Design – Contour en Aluminium Serie 7000
– Dos en verre Gorilla Glass 6
– Design Retro Moto RAZR
SoC et GPU – Qualcomm Snapdragon 855+
– Adreno 640
– Gravure en 7 nm
– Snapdragon 710
– Adreno 616
Mémoire – 8 Go de RAM
– 256 Go de mémoire interne
– Pas de port mémoire
– 6 Go de RAM
– 128 Go stockage
– Pas de port mémoire
Coloris – Mirror Black
– Mirror Purple
– Noir
Appareil photo – Capteur principal de 12 MP
– FoV 77° et Ouverture f/1.8
– Autofocus Dual Pixel
– Capteur ultra grand-angle de 16 MP
– FoV 123° et Ouverture F/2.2
– Photo HDR automatique
– Capture vidéo UltraHD à 60fps
– Ralentis jusqu’à 960fps en 720p
– Stabilisation optique
– Mode Vidéo Action-Cam super stabilisé

– Capteur frontal de 10 MP
– FoV 80° et Ouverture f/2.4
– Autofocus Dual Pixel
– Reconnaissance des visages 2D
– HDR automatique
– Contrôle par mouvement et vocale
– TouchFlottante
– Capture vidéo frontal en UltraHD à 30fps

– Un Appareil Photo Arrière
– Capteur de 16 Mégapixels
– Objectif grand angle avec une ouverture de F/1.7
– Capteur TOF pour la profondeur de champ
– AF Dual Pixel + AF Laser
– Stabilisation électronique EIS
– Flash double LED
– Mode nuit Night Vision
– Détection des sourires

– Capteur Visio de 5 Mégapixels, ouverture F2.0

Audio – Haut-parleur stéréo AKG
– Dolby Atmos
– Pas de prise jack
– Haut-parleur mono
– 4 micros
– Pas de prise jack
Batterie – 3300 mAh
– Charge Rapide 15W
– Port USB-C
– Charge sans-fil 9W
– Wireless Powershare
– Batterie de 2510mAh
– Recharge rapide TurboPower 15W
Connectivité – USB-C
– Lecteur d’empreintes ultrasonique sur le côté
– Bluetooth 5.0
– NFC
– GPS, GLONASS, A-GPS
– WiFi 5
– 1x nano-SIM
– 4G LTE
– Accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, podomètre
– USB Type-C
– Lecteur d’empreinte digitale
– Bluetooth 5.0
– NFC
– GPS, GLONASS, A-GPS
– WiFi 5
– 4G LTE
– 1x eSIM
– Accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, podomètre
Logiciel – Android 10
– One UI 2.1
– Android 9.0 Pie
Taille et Poids – Dimensions ouvert : 167,3 x 73,6 x 7,2 mm
– Dimensions fermé : 87,4 x 73,6 x 17,3 mm
– Poids : 183g
– Dimensions ouvert : 172 x 72 x 6,9 mm
– dimensions fermé : 94 x 72 x 14 mm
– 205 grammes
– Résistant aux éclaboussures
Prix 1509 € 1699 euros
Date de disponibilité 14 Février 2020 06 Mars 2020

Laisser un commentaire

Top