Vous êtes ici
Accueil > Jeux Vidéo > PS5 : une console qui va coûter très cher ? Des premiers indices troublants

PS5 : une console qui va coûter très cher ? Des premiers indices troublants

PS5 : une console qui va coûter très cher ? Des premiers indices troublants

La fiche technique alléchante de la PS5 pourrait bien devenir un sacré problème pour Sony. En effet, on apprend que le prix des pièces pourrait être particulièrement élevé, ce qui devrait impacter le prix de la console. Selon les informations de Bloomberg, dans l’état actuel du marché des composants, et avec l’explosion de la demande de DRAM (mémoire vive) et de mémoire NAND (les puce de stockage des SSD) due à la sortie des nouveaux smartphones (le Samsung Galaxy S20 propose au minimum 12 Go de RAM par exemple), les prix ne sont pas près de baisser. Le résultat, c’est que chaque PS5 coûterait 450$ à Sony, entre les pièces et le prix de la production.

 

À titre de comparaison, en 2013, le coût de fabrication de la PS4 s’élevait à 381$ selon IHS Markit, ce qui permettait de dégager une petite marge par rapport au prix de vente de la machine (399$). Si l’on part du principe que Sony souhaite conserver le même niveau de marge, cela signifie que la PS5 pourrait être commercialisée au tarif de 470$. Avec un prix pareil, le constructeur japonais risque de repousser les joueurs, surtout que ces derniers sont désormais habitués au tarif de 399$, puisqu’il s’agit de celui de la PS4 Pro, sachant que cette dernière est souvent disponible en promotion.

 

Sony se demanderait actuellement à quel tarif il doit vendre la PS5, et songerait même à le faire à perte si cela devait être nécessaire. Néanmoins, on peut comprendre que l’entreprise soit réticente à rogner sur sa trésorerie à chaque machine écoulée. Cette décision difficile sera probablement prise lorsque Microsoft dévoilera le prix de sa Xbox Series X, et c’est certainement pour cela qu’on a appris il y a quelques jours que Sony attendait de connaître le positionnement de son rival avant de dévoiler le tarif de sa PS5.

 

De plus, on apprend que la marque a déjà fait plusieurs concessions pour tenter de dimunuer le prix des pièces, comme l’abandon d’une caméra sans miroir qui était prévue. Malheureusement, la plupart des composants sont déjà définis, et il est impossible de les modifier sans nuire aux caractéristiques de la console. Ainsi, un radiateur plus imposant semble avoir été choisi pour garder la puce au frais, et ainsi éviter que la machine ne fasse le bruit d’avion des PS4 actuelles. Ce dissipateur coûte ainsi plus cher, là où la plupart des entreprises dépensent moins d’un dollar sur ce genre de pièces.

 

PS5


Laisser un commentaire

Top