Vous êtes ici
Accueil > Actualité Geek > Airbnb facilite le remboursement pour les voyageurs et les hôtes

Airbnb facilite le remboursement pour les voyageurs et les hôtes

Airbnb assouplit son règlement et met à jour sa politique commerciale : elle n’appliquera aucun frais d’annulation à tous les hôtes et voyageurs du monde entier jusqu’au 1er juin prochain.

Airbnb facilite le remboursement pour les voyageurs et les hôtes

Depuis le début de l’épidémie COVID-19 qui sévit dans le monde, Airbnb prend de nouvelles mesures et adapte son système. Si, depuis janvier, elle rend impossible la réservation de séjours en Chine, la plateforme développe de nouvelles offres pour les hôtes. Jusqu’ici, il existait six degrés d’annulations : “flexibles, modérées, strictes longue durée, très strictes 30 et très strictes 60”. Désormais, Airbnb mettra en avant la nouvelle catégorie, baptisée “Réservation plus flexible”. Cela permet aux utilisateurs de reporter ou d’annuler leurs voyages plus facilement. “Lorsqu’une crise comme celle du coronavirus arrive, nous savons que les hôtes et les invités seront affectés. Les hôtes perdent des revenus sur lesquels ils comptent pour joindre les deux bouts, et les clients perdent leurs économies pour des vacances durement gagnées. Nous nous efforçons de soutenir les deux parties et mettons en place plusieurs actions”. Désormais, Airbnb renonce aux 3 % de frais de service pour ceux qui acceptent de rembourser aux voyageurs un montant supérieur aux règles d’Airbnb. Les clients qui doivent annuler une réservation effectuée après le 10 mars et jusqu’au 1er juin, et qui ne peuvent pas bénéficier d’un remboursement des frais de services, pourront bénéficier d’un coupon voyage qui pourra être utilisé lors d’un prochain séjour.

Dans les zones sérieusement touchées par le coronavirus, il sera possible de bénéficier d’un remboursement intégral en cas de “circonstances atténuantes”. Malgré la politique de remboursement choisie par l’hôte, il sera possible de récupérer 100 % de la somme. Brian Chesky, PDG de Airbnb a déclaré “On ne veut pas que le client se sente obligé de voyager parce qu’il ne peut pas récupérer son argent”. Cette crise sanitaire va lourdement affecter la firme de San Francisco et certainement retarder son entrée en bourse, prévue pour cette année.

Laisser un commentaire

Top