Vous êtes ici
Accueil > Actualité Geek > 5 minutes, c’est tout ce dont aurait besoin ce nouveau test de dépistage du virus

5 minutes, c’est tout ce dont aurait besoin ce nouveau test de dépistage du virus

Grâce à son dispositif ID NOW, la société Abbott prétend obtenir des résultats de dépistage au COVID-19 en seulement 13 ou 5 minutes. 50 000 de ces kits de test seront déployés tous les jours sur le territoire américain.

Le dispositif de détection ID NOW (Crédits : Abbott).

De 45 minutes à 15 minutes puis de 15 à 5 minutes : à quand le dépistage instantanée ? La course au test de dépistage du COVID-19 continue avec un nouveau record de rapidité. Le 24 mars, la société américaine Cepheid recevait l’autorisation du gouvernement américain à déployer son kit de détection, capable d’obtenir un résultat probant en 45 minutes. En Belgique, Coris BioConcept était parvenu à concevoir un kit de test dont les conclusions – certes valides à 70% – étaient données en 15 minutes. Aujourd’hui, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a approuvé le lancement d’un dispositif de dépistage présenté par Abbott, un fabricant d’équipements médicaux, capable d’obtenir des résultats en 5 minutes seulement. Scott Gottlieb, son PDG, l’a annoncé sur Twitter : “Ceci va changer la donne.”

D’après l’intéressé, ce nouveau kit de détection indiquerait un dépistage positif en 5 minutes et un négatif en 13 minutes. Il promet de délivrer 50 000 kits par jour à des centres hospitaliers et des laboratoires sur le territoire américain. Pour rappel, plus de 135 000 personnes seraient malades aux États-Unis – potentiellement encore plus, pour les cas non-dépistés. Le dispositif se base sur ID NOW, une machine capable d’analyser des prélèvements ADN, dans un cube hermétique et isotherme (voire ci-dessous), et d’être facilement transporté. Il diffère ainsi des tests conventionnels des laboratoires qui demandent non seulement plus de temps mais aussi des températures plus élevées. En effet, en laboratoire, les scientifiques utilisent la méthode de réactions en chaîne par polymérase (PCR) pour reproduire le matériel génétique issu d’un échantillon et en avoir assez pour effectuer la détection la plus précise possible. Les tests conçus aujourd’hui ne permettent de cibler que des marqueurs moléculaires, identifiées sur certaines structures des particules virales du SARS-CoV-2. Les tests de dépistage sont donc moins précis mais plus rapides et permettent donc à la fois de valider une contamination, chez un cas suspect, ou d’effectuer un suivi chez un patient dont l’infection est déjà avérée.

Laisser un commentaire

Top